Dashboards survey Mag Africa
Business Intelligence Méthodologie

Conception et diffusion de Tableaux de Bord Intelligents | Stéphane AUGUSTIN | MU |

La conception et la diffusion de tableaux de bord intelligents, par Stéphane Augustin

Les tableaux de bord intelligents aussi connus comme “dashboards” permettent de présenter des données venant de différentes “data sources” sur une interface.

Il y a beaucoup de silos dans les entreprises et les tableaux de bord intelligents permettent de créer une vue d’ensemble de l’entreprise. Par ailleurs, les dashboards se mettent à jour automatiquement grâce aux connections établies avec les différentes “data sources”.

Cependant, cela n’est pas toujours le cas et c’est de la responsabilité du specialiste/analyste BI (Business Intelligence) de veiller à ce que les données sont à jour.

Pour creer un dashboard, il faut répondre aux 4W: Who? Where? Why? What?

  • Who? Quelle audience va avoir accès et utiliser ce dashboard?
  • Where? Sur quel outil le dashboard sera visualisé? (PC, tablette, mobile?)
  • Why? Pourquoi a-t-on besoin de ce dashboard?
  • What? Quels sont les éléments à inclure ou exclure de ce dashboard?

A partir du moment ou le spécialiste/analyste BI a pu répondre à ces questions et définir un cahier des charges, il peut commencer à conceptualiser le dashboard.

Par expérience, il ne suffit pas de publier et partager le dashboard pour que celui-ci soit utilisé. Il faut “marketer” le dashboard pour que les gens aient envie de l’utiliser. De plus, le spécialiste BI doit être en communication avec son audience régulièrement pour savoir comment ils utilisent son dashboard.

Il y a un monde de différences entre ce que le spécialiste BI modélise et comment l’audience réagit à ce model. On parle là de l’expérience utilisateur. Il faut savoir que si les utilisateurs ont du mal à comprendre et à utiliser le dashboard, ils auront tendance à aller chercher la donnée ailleurs (et par eux mêmes) et à la travailler manuellement sur des tableurs excel. [NDLR: Ce qui entraine une perte de temps et une faiblesse dans la justesse des données et le partage des informations]

De ce fait, il faut donc éduquer les utilisateurs et les aider à trouver les données qu’ils recherchent. Si elles ne sont pas disponibles, il faut alors modifier le dashboard.

Cependant, le spécialiste BI doit garder une certaine structure dans le dashboard car l’être humain a du mal avec le “information overload”: comme on dit “le trop est l’ennemi du bien”.

Je vous recommande plutôt des dashboards simples et minimalistes.

Etre capable de créer des dashboards simples, minimalistes et faciles à utiliser n’est pas si facile. Les professionnels de la BI qui arrivent à créer des dashboards intuitifs doivent vraiment comprendre comment la psychologie de l’utilisateur, le design attendu, l’expérience client et le côté technique de la data.

SMA contributeur
Stephane-Augustin

L’auteur:

Stéphane Augustin (Profile Linkedin) est Mauricien et BI Developper pour un acteur informatique spécialiste des solutions B2B en Marketing. Stéphane a une Licence de Gestion de l’IAE de Poitiers (France) et un MBA en ligne de la University of the People (Californie,USA). Il a derrière lui plus de 7 ans d’expérience dans son domaine et a déjà écrit plusieurs articles dans des blogs ainsi que des “white papers”

Key words: #contentmarketing #bi #datascience #marketing #customerinsights #marketresearch #statistiques #datavisualisation

© 2020, Stéphane Augustin. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *