Dircom fred fougerat
Librairie

Revue de lecture | “Un Dircom n’est pas un Démocrate” de Frédéric Fougerat | Madimba KADIMA-NZUJI | CD |

Lu pour vous : « Un Dircom n’est pas démocrate ! » de Frédéric Fougerat.

Cet article est une contribution de M. Madimba KADIMA-NZUJI, PhD (Profil Linkedin).

« Réfléchir c’est difficile, c’est pourquoi la plupart des gens jugent » Carl Gustav Jung

Un Dircom n’est pas démocrate ! Frédéric FOUGERAT. Editions Bréal, Paris, 2020 (115 p.)

Directeur ou directrice de la communication (ou dircom) est un véritable métier avant d’être une fonction de l’entreprise. Cela suppose un parcours, de l’expérience, des choix et surtout la connaissance du comment et pourquoi agir.

En 115 pages, Frédéric Fougerat (Profil Linkedin) rappelle les fondamentaux de ce métier des temps modernes et surtout souligne que la communication est « (…) un écosystème de métiers » (p. XX) dans son livre « Un Dircom n’est pas un démocrate ». A travers ce titre résolument provocateur, Frédéric Fougerat explore les subtilités du métier et les défis professionnels du quotidien. S’adressant aussi bien aux profanes qu’aux professionnels, d’une écriture facile et plaisante, il y aborde plusieurs thématiques dont la légitimité du communicant, l’importance du contenu ou simplement l’opportunité de communiquer… Une des parties les plus intéressantes est sur la communication de crise. Bien que brève, comme les autres parties d’ailleurs, l’auteur propose une typologie de la communication de crise, des comportements appropriés et au final les objectifs à poursuivre.

Il serait cependant erroné de penser que l’affirmation du titre est un blanc-seing pour tous les directeurs/directrices de communication. L’auteur s’interroge aussi sur l’exercice du métier et finalement sur la possibilité de l’évaluation du Dircom. Il propose d’ailleurs trois tests, qui pourraient faire l’objet chacun d’un article : Parler et écrire français, éditer une publication et être influenceur.

Le premier test est relatif à la langue, le deuxième à la maîtrise du cadre juridique de l’entreprise en matière de communication et le dernier renvoie à l’empreinte numérique du directeur de communication. Ces tests sont bien sûr transposables avec une bonne dose de contextualisation.

Une interrogation subsisterait cependant pour le lecteur non occidental, « Un dircom n’est pas un démocrate ! » est-il un objet mondialisé ou un condensé de principes valables uniquement en Occident ? Que le lecteur se rassure, peu importe le lieu, les communicants connaissent sauf exception les mêmes frustrations, les mêmes espoirs et surtout le même objectif : communiquer au mieux pour son entité de référence (organisations, entreprises, associations,…).

A l’heure où le COVID 19 entre par effraction dans toutes nos conversations, l’enjeu de la communication n’aura jamais été aussi réel et aussi planétaire. Le livre de Frédéric Fougerat, loin d’être dogmatique, est le partage d’expérience d’un homme qui a le goût des autres.

Madimba KADIMA-NZUJI, PhD

M. Madimba KADIMA-NZUJI, chercheur en Politique et Développement, est titulaire d’un Doctorat en Droit obtenu au sein de l’Université Catholique de Louvain. Il est Directeur de cabinet de l’Ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat, M. Patrick LUABEYA (Profil Linkedin), auprès de la Présidence de la République Démocratique du Congo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *